Archives du blog

Big Thunder Moutain – On Ride (HD)


Parce que je sais que vous avez sur-kiffé le petite « On Ride » de l’attraction It’s a Small World à Disneyland Paris, je vous propose aujourd’hui un petit tour dans ce que vous appellerai vulgairement vous les néophytes le train de la mine.

Mais avant de monter à bord, petit historique de l’attraction et quelques précisions, Big Thunder Moutain (que nous appellerons BTM) à ouvert le 12 avril 1992 en même temps que le Disneyland Park, il s’agit d’une attraction type montagne russe sans inversion sur le thème du FarWest, qui vous propose un parcours de un peu plus de un kilomètre et trente trois mètres de hauteur, pour quatre minutes de plaisir avec une pointe à 67 km/h.

Big Thunder Moutain

Si vous parcourez le web, Wikipédia vous précisera l’histoire de l’attraction : Situé en face du village de pionniers Thunder Mesa, la mine de Big Thunder Mountain (Montagne du Grand Tonnerre) a été abandonnée en raison de la malédiction d’origine indienne planant sur le lieu. Cette montagne est la résidence du Dieu Tonnerre, un aigle géant dont les « blancs » ont troublé le repos. Aussi l’esprit sacré a fait tarir le filon et écrouler la mine.

Histoire en lien direct avec l’attraction Phantom Manor situé juste en face… mais ça je vous le laisse découvrir en allant sur le parc.

Pour découvrir le ride au premier rang et en HD, c’est en dessous que cela se passe :

 

J’ai testé pour vous : Mettre à l’eau un bateau


Et bien voilà une belle galère (PUTAIN DE JEU DE MOT ! Galère / bateau… vous l’avez ?)…

Bonjour amis lecteurs !

Le test du moment… tenter de trouver un endroit pour mettre un bateau à l’eau, et tout est résumé dans ma première phrase. Alors pour en arriver là, je vous refait l’historique cela sera bien plus simple !

L’année passée, j’ai baptisé mes enfants, et la date du baptême tombant à quelques jours prêt de mon anniversaire, nous avons donc tous fêter en même temps (oui aucun lien avec le sujet, mais ne soit pas impatient, ça arrive !). Donc la question habituelle des potes : qu’est ce qu’on peut offrir à cette tête de con.

Cela faisait un bon moment que j’avais envie de passer mon permis bateau, j’ai donc fait une « cagnotte » pour payer une partie du sésame ! Une fois la cagnotte en poche, j’ai quand même mis un an à me décider à franchir le pas…

Et voilà qu’en octobre j’ai obtenu mon permis bateau avec les options fluvial et côtier (si tu veut savoir à quoi ça correspond, tu googlise le tous, je suis pas mère Thérésa hein..)

N’étant pas un multi-milliadaire j’avais surtout pour projet de louer de temps en temps un bateau pour sortir en mer faire des parti de pêche entre potes (et accessoirement des gros apéros à base de Ricard, de chips et de vomit… de quoi appâter parfaitement) ou des petits pique nique en famille, puisque le prix d’un bateau équivo à manger des pâtes sur les cinq générations à venir… mais voilà qu’un jour mon ami Nanard se dit que peut être que son père n’a pas vendu son bateau…

Un coup de téléphone plus tard, le père de Nanard se propose tous simplement de me donner son bateau. Alors ok, ya pas le moteur, et il faut le rénover. Et alors ? Voilà un petit challenge sympa ! Et puis moins chère que gratuit, pas sur de trouver ça tous les jours !

Ajouter à ça le fait que notre Didy national à lui aussi envie de passer son permis, nous voilà deux (enfin trois… parce que Nanard le sais pas encore mais il va en chier haha) à se lancer dans l’aventure. Objectif finir le bateau pour une mise à l’eau en avril ou mai 2015 (ne t’inquiète pas, je ferai des articles à l’avancement du projet) !

Bateau

Et voilà que j’en arrive (enfin je sais…) au sujet qui nous intéresse : La mise à l’eau, la place de port.. toussa !

J’en revient au fait que nous ne sommes pas multi-millionnaire avec Didy et que par conséquent il va falloir trouver un moyen économique et pratique de mettre se bateau à l’eau quand il sera finit ! Plutôt que d’attendre comme un âne la dernière minute me voilà lancé dans les recherches.

J’avais comme souvenir d’enfance que le père de Nanard mettait le bateau à l’eau sur la rampe (la cale de mise à l’eau dans le jargon) à Pérols. Me voilà donc parti pour laisser un petit mail à la mairie de Pérols. Réponse évasive de ces derniers qui m’invite à leurs passer un coup de téléphone. Je tombe sur un responsable très sympa (Hervé de son prénom) qui me confirme que la cale de mise à l’eau de Carnon à était fermée depuis plusieurs année sans que les communes autour soient mises au courant (à priori pour des questions de rentabilité) (la classe…) du coup il semblerai que ce soit devenu un peu le bordel partout, y compris à Pérols ce qui à obligé le maire à prendre des mesures.

En résumé technique :

Carnon : Pas de cale de mise à l’eau seulement des places de port (hors de prix évidemment)

Pérols : Cale de mise à l’eau, MAIS (ha bah oui tu croyais pas que mon article aller s’arrêter là…) réservée aux seuls habitant de Pérols. Donc demi tour ! Place de port disponible (enfin tout est relatif)

Palavas-Les-Flots : Cale de mise à l’eau, MAIS (ha bah oui… trop facile sinon), seuls les possesseurs d’un emplacement au port peuvent en bénéficier (WTF ? T’as pas de place de port et tu veut bénéficier de la cale de mise à l’eau, nan mais ALLO QUOI !). Superbe logique que je cherche encore à comprendre… Place de port disponible (pareil… en théorie hein…)

Frontignan : (et oui… tu à vu jusqu’où ils me font aller ?) Cale de mise à l’eau sans conditions et place de port (toujours le même refrain, en théorie). Ha ouf ! On va pouvoir mettre le bateau à l’eau même si c’est pas la porte à côté !

Je vais vous faire un point sur les tarifs, mais sachez qu’obtenir une place de port reste de la théorie pure, puisqu’elles sont louées à l’année (par des gens qui ne naviguent pas nécessairement et qui n’habite pas non plus la région… bande de cons !) et qu’il faut donc s’inscrire sur liste d’attente. Même si Hervé de la mairie de Pérols m’a donné un espoir sur le coup en me précisant que sur sa commune il y avait en moyenne deux places de port libre par an, il m’a également dit que la liste d’attente était d’environ 15 bateaux… donc 7 à 8 ans à attendre… sic. J’ai pas posé la question à Palavas les Flots ni à Carnon mais j’ose imaginer que la liste est plus longue.

Au niveau des tarifs il faut savoir que Carnon, Palavas les Flots et Frontignan sont dans les mêmes ordres de grandeurs (comptés environ 1500 € par an pour un bateau de moins de 6.00 mètres). Palaves les Flots propose également un port fluvial avec des emplacements à 900 € par an environ tous comme le port fluvial de Pérols. Les tarifs détaillés sont en général disponibles sur les sites des communes possédant un port ou directement auprès des capitaineries (te reste plus qu’à chercher).

Donc en gros, si tu habite dans l’Hérault et qui plus est, proche de la mer comme c’est mon cas, et que tu veut naviguer, bien prépare toi à galérer ! Les infrastructures étant à mon avis amplement insuffisante et la priorité n’étant pas donné aux personnes habitants le département c’est pas simple à gérer. Ajoute à ça le fait que visiblement nautisme rime plutôt avec fric que loisir, cela n’est pas réservé à tous.

Nous prendrons donc probablement l’option de faire des mises à l’eau à Frontignan qui semble offrir des infrastructures bien plus petite que ses voisins, mais au fonctionnement bien moins complexe en attendant de gagner au loto pour se payer un emplacement digne de se nom…

Je profite de l’article au cas où un possesseur de magasin de nautisme me lis… Si tu veut sponsorisé la rénovation de notre bateau, hésite pas, je serait ravi de te faire de la pub sur mon blog à chaque article parlant du bateau (SI C’EST PAS SYMPA CA ?!?)

Restaurant La Tulipe – Montpellier


Bonjour a tous chères lecteurs !!

Que de temps sans vous rédiger un petit article ! Mais je suis toujours la.. Aujourd’hui je vous donne mon avis sur un restaurant que nous avons eu la chance de faire avec princesse.

Il s’agit du restaurant « La Tulipe ». Nous avons fait ce restaurant car mon père nous a offert un coffret SmartBox a Noël.. Il était donc temps de l’utiliser, et puis quoi de meilleur que de manger au resto sans payer !

Bref, je suis toujours plus ou moins méfiant quand il s’agit d’utiliser se genre de coffret car les prestations ne sont pas nécessairement a la hauteur de ce que l’on pourrait attendre.

Ici, premier contact par mail pour justement bien prévoir et éviter les mauvaises surprises. La réponse a mon mail a était très rapide et surtout très précise et sympathique.

La réservation a était faite directement en ligne sur le site du restaurant en précisant bien entendu qu’on venez avec une SmartBox. D’ailleurs la réservation en ligne c’est génial, SMS de confirmation, rappel par mail le jour meme.. Bref c’est sympa

Le site du restaurant : http://www.restaurantlatulipe.com

Arriver le jour J, nous nous présentons au restaurant, accueil sympa, très jolie deco et ambiance sympa. Le coffret nous a donnez accès a la carte complète du restaurant ce qui est plutôt une bonne surprise.

On a commencer par un petit cocktail de bienvenue (kir a la violette) puis nous avons eu le droit a entrée, plat et dessert. La seule qui n’est pas compris dans le menu ce sont les cafés et le vin.

Entrées :
Moi j’ai pris des ravioles au foie gras et princesse des noix de saint Jacques.

20120428-105054.jpg

20120428-105232.jpg

Alors les entrées excellentes.. Un vrai régal. Un seul regret c’est que le foie gras n’est pas assez présent dans le plat, un peu noyé dans la crème.

Plats :
J’ai pris une pièce de bœuf et sa moelle, et princesse a pris des gambas a la noix de coco

20120428-105638.jpg

20120428-105853.jpg

En ce qui concerne les plats… Je dirai tous simplement irréprochable ! Le goût y était.. La présentation très sympa et j’ai vraiment apprécier la purée maison et la moelle ! Le tous accompagne de sel de gerande, c’était excellent.

Les dessert :
J’ai pris un café gourmand (classique mais bien souvent efficace) et princesse a pris un fondant au chocolat

20120428-110217.jpg

20120428-110317.jpg

Voila, en résumer et malgré mes craintes (le coffret SmartBox), l’accueil fut très bon, dans un très jolie restaurant. La nourriture est d’un très bon rapport qualité prix (l’addition aurait du valoir 56€ + 22€ de vin).

Un point positif c’est que le restaurant ne fait que des bouteilles de vin en 75cl et si vous ne la finissez pas, vous repartez avec. Ca vous permet de vous faire plaisir, sans gâcher et sans a abuser !

Le point négatif est la situation du restaurant, entre la gare et le boulevard de Strasbourg qui oblige a se garer relativement loin. Ceci dit le déplacement en vaut le détour.

En bref, un très bon restaurant que je vous conseil fortement !

%d blogueurs aiment cette page :